Comment fonctionne un skateboard électrique?

Le hoverboard ou skateboard fait partie des moyens de locomotion les plus appréciés des jeunes. Grâce à l’évolution de la technologie, il a connu des améliorations : l’ajout d’un moteur qui a donné naissance à un modèle électrique. Contrairement aux modèles classiques, les skateboards électriques ne nécessitent pas d’effort physique. Ils sont plus pratiques et vous permettront de faire quelques minutes de déplacement en toute facilité. Dans cet article, on vous montrera comme cette planche électrique marche pour vous aider à se déplacer rapidement sans besoin d’utiliser l’un de vos pieds. Voici donc le fonctionnement d’un skateboard électrique.

Skateboard électrique : de quoi s’agit-il exactement ?

Il s’agit d’un moyen de locomotion individuel qui se repose sur le modèle de planche à roulette mais fonctionne à l’aide d’un moteur et d’une batterie. Dans le fonctionnement d’un skateboard électrique, c’est le moteur qui entraîne les roues du skate et la batterie qui fournit l’énergie pour se déplacer. Plus la capacité de la batterie est importante, plus le skate peut parcourir des dizaines de kilomètres. Le skate avance d’une manière totalement autonome sans pédalage. Pour faire simple, l’appareil se déplace grâce à la force électrique. Il est équipé d’une télécommande sans fil pour contrôler la propulsion et le freinage. Il est à noter que les modèles les plus sophistiqués peuvent se connecter via Bluetooth pour transférer les données sur un smartphone et effectuer le contrôle de la vitesse, freinage, propulsion…. Selon le modèle, un skateboard électrique peut se déplacer à une vitesse allant de 2 à 30 km/h pour 2 à 3 heures de charges. De par sa structure et conception, les skateboards peuvent rouler sur tout type de terrain : gravier, herbe, terre… L’utilisation d’un tel appareil vous permettra de circuler facilement sur les endroits difficilement accessibles.

Utilisation d’un skateboard électrique

L’utilisation d’un skateboard ou longboard électrique est très simple si vous avez déjà monté sur une planche à roulettes classique. Mais si vous n’avez jamais utilisé ce type de locomotion, il vous faudra un peu de temps pour s’adapter. Voici donc quelques conseils pratiques pour vous aider à mieux comprendre le fonctionnement d’un skateboard électrique.

Les précautions à prendre avant l’utilisation

Avant d’utiliser votre skateboard électrique, il est indispensable de consulter le manuel d’usage de l’appareil. Il est important de comprendre le fonctionnement de votre planche à roulette électrique : les boutons de commandes, l’autonomie, la puissance, les options et fonctionnalités proposées. S’il s’agit d’un premier usage, le port des équipements de sécurité est indispensable. Parmi les plus importants, on peut citer : casque, coudières, genouillères… Avant de vous lancer, vous devez d’abord adopter une position confortable et travailler votre équilibre. Pour éviter les mauvaises surprises au cours de l’utilisation, assurez-vous que la batterie est bien chargée.

Conseils sur l’utilisation d’un skateboard électrique

Pour mettre en marche un skateboard électrique, il suffit d’appuyer sur le bouton Marche de la télécommande. Pour les autres actions telles que le recul, le changement de vitesse, le changement de direction…: tout se fait à l’aide d’un outil contrôleur portatif. Généralement, la vitesse est réglable à l’aide d’une commande et la direction par l’inclinaison de l’utilisateur. Pour tourner, il suffit de se pencher légèrement d’un côté de la planche. C’est le poids appliqué sur le côté en question qui permet de tourner l’appareil. Pour mettre le tout en pratique, le premier entrainement doit se faire dans un endroit bien dégagé et loin des obstacles (murs, arbres, meubles…). Il est conseillé d’essayer toutes les positions possibles lors d’un vrai déplacement sur une route : freiner, tourner, dériver… Si le moteur n’est pas actionné, il est tout à fait possible d’utiliser le skate électrique comme une planche à roulette classique.

Les bons gestes à adopter après l’usage

Pour conserver la puissance et la performance de l’appareil, il est conseillé de recharger la batterie de temps en temps après chaque usage. Il est également recommandé de ranger votre engin dans un endroit sûr, loin de l’humidité et des poussières. Un coup de chiffon doux peut suffire pour nettoyer la surface de la planche et la rendre comme neuf. Il faut éviter de poser des objets volumineux sur la surface de l’appareil.

Skateboard électrique : est-il possible de monter des pentes ?

Skateboard électrique-est-il possible de monter des pentesGrâce à la télécommande portative, le démarrage, le réglage de la vitesse et le freinage du skateboard se font facilement. De par la propulsion électrique, un skateboard peut parfaitement monter des pentes. Sa capacité dépend largement de la puissance du moteur. L’utilisateur n’a qu’à monter sur la planche, contrôler la puissance et l’appareil s’occupe du reste. Généralement, la plupart des modèles de skateboard électrique peuvent monter une pente de 15° au moins. Tout dépend également du fonctionnement du skateboard électrique, des caractéristiques techniques de l’engin et du poids de l’utilisateur.

Les skates équipés des moteurs très puissants peuvent franchir des pentes allant jusqu’à 30° d’inclinaison. La puissance du moteur doit être en mesure de supporter votre poids et la force de la gravité. De plus, il faut également savoir qu’un skateboard électrique disposant d’un moteur de qualité peut également se déplacer en terrain accidenté. L’utilisateur peut ainsi franchir différents obstacles sans faire beaucoup d’effort.

Rouler avec un skateboard électrique : que dit la loi ?

Rouler en skateboard électrique en ville est une pratique qui n’est pas encore encadrée par la loi. Pour le moment, on peut considérer que les skateboards électriques font parties des moyens de locomotions semblables aux trottinettes et vélos. Son utilisation et le fonctionnement d’un skateboard électrique doivent donc s’appuyer sur le code de la route. Attention, cela signifie que le non respect des pistes cyclistes peut faire l’objet d’une contravention. Ce type de locomotion figure parmi les engins électriques roulant à moins de 25 km/h. Il est donc possible de rouler sur les trottoirs à une vitesse modérée : environ 6 km/h. Pour emprunter ces passages de piétons, il est obligatoire de respecter les signalisations pour les piétons.

Quelques conseils pratiques avant d’acquérir un skateboard électrique

Avant de procéder à l’achat et chercher à comprendre le fonctionnement d’un skateboard électrique, il est conseillé de vérifier quelques paramètres importants. A commencer par le poids de l’engin : il doit être léger et peu encombrant pour que vous puissiez monter les escaliers et le transporter plus facilement. Si vous utilisez le skate régulièrement au quotidien, il est préférable d’opter pour un modèle capable d’effectuer un long trajet. Il est également conseillé de vous renseigner sur la puissance du moteur pour avoir une idée de la performance et la capacité du skate. Pour plus de praticité, il ne faut pas oublier de vérifier les options et fonctionnalités proposées : design, télécommande, voyant LED, Bluetooth… Il est à noter qu’un bon skateboard électrique est celui qui est le plus adapté à votre besoin et budget.